"Lorsque les Etats-Unis sont venus chercher Cuba,
nous n'avons rien dit, nous n'étions pas Cubains"


imprimer http://vdedaj.club.fr/spip/spip.php?article460

Rubrique : SALE GUERRE Thèmes : CASTRO Fidel | TERRORISME
Des Documents de la Guerre Froide révèlent un complot pour pièger Castro
par divers
jeudi 3 mai 2001

Michael Ellison à New York

Jeudi 3 Mai, 2001

The Guardian

Selon des documents secrets de la National Security Agency, des dirigeants militaires américains, à la recherche d’un prétexte pour envahir Cuba en pleine Guerre Froide, avaient imaginé des plans pour faire exploser un navire de guerre vide puis publier une liste fictive de victimes et accuser Fidel Castro.

"Saboter une bateau à quai, un gros incendie, de la naphtalène (un composant chimique explosif)," dit le document. "Couler le bateau près de l’entrée de la baie. Monter de fausses funérailles."

L’idée faisait partie d’un projet plus large qui "pourrait bien être le plan le tordu jamais imaginé par le gouvernement des Etats-Unis", écrit James Bamford, auteur de Body of Secrets about the NSA, un livre sur la NSA, considérée comme la plus grande organisation d’espionnage au monde.

Le document du Pentagone fut établi 11 mois après l’echec de la tentative d’invasion de la Baie des Cochons en 1961, par 1.500 anti-castristes entrainés par la CIA. Plus de 100 ont trouvé la mort, les autres se sont rendus.

(note de CSP au journaliste : le nombre de victimes du côté cubain, ça t’intéresse pas, coco ?)

Ce plan anonyme du Pentagone faisait partie d’un plan plus large visant à provoquer un mouvement d’opinion aux Etats-Unis en faveur d’une attaque contre l’île. Le livre révèle que le document fût rédigé par le Brigadier-Général William Craig, déjà impliqué dans l’opération Mongoose, un plan déstiné à éjecter Fidel Castro par le sabotage et le chaos.

[ note de CSP au lecteurs : vous trouverez une description de l’opération Mongoose dans le livre de William Blum "Killing Hope", chapitre consacré à Cuba :

Et pour ceux qui ne parlent pas anglais, le chapitre a été traduit en français par nos soins, et pour votre plus grand plaisir : http://perso.club-internet.fr/vdedaj/cuba/khope_cuba.html avec l’aimable autorisation de l’auteur ]

Le document fut présenté à l’état-major composé de 5 membres et fût recommandé par son chef, le Général Lyman Lemnitzer, au secrétaire à la Défense, Robert McNamara.

"Nous pourrions développer une campagne de terreur communiste cubaine dans la zone de Miami, dans d’autres villes de la Floride et même à Washington." a dit le Chef d’Etat-Major. "La campagne de terreur pourrait être dirigée contre les réfugiés cubains aux Etats-Unis."

"Nous pourrions faire exploser un navire US dans la baie de Guantanamo et accuser Cuba. La liste des victimes publiée dans les journaux US pourrait donner lieu à une vague d’indignation nationale."

M. McNamara nie avoir eu connaissance d’un tel plan. "Ca n’a pas de sens. Oui, il y a eu des tas de plans. Il y a même des plans pour envahir la lune."

Parmi d’autres idées avancées : accuser les Cubains d’employer des interférences électroniques pour saboter la mission spatiale de l’astronaute John Glenn en 1962, si sa mise en orbite arrivait à échouer ; descendre un avion inhabité télé-guidé au-dessus de Cuba et accuser l’armée cubaine ; convaincre les cubains anti- communistes d’organiser des émeutes et d’attaquer la base navale de Guantanamo.

Plus tard, l’état-major a même suggéré d’attaquer la Jamaique ou Trinidad et Tobago et faire croire qu’il s’agissait d’une attaque Cubaine, dans l’espoir que la Grande-Bretagne entrerait en guerre contre le Président Fidel Castro pour protéger un membre du Commonwealth.

"On pourrait faire couler un bateau de Cubains en route pour la Floride (en réel ou simulé)," dit le document. "On pourrait monter des attentats contre des Cubains vivant aux Etats-Unis, et même provoquer des dommages corporels qui seraient largement diffusés."

Guardian Unlimited © Guardian Newspapers Limited 2001